Ma démarche et motivation artistique.  

Une quête de sens. Une compréhension profonde de l'humain par le biais des émotions. Le choix d'une autre façon d'être au monde. Un chemin de Vie authentique. L'amour de la complexité. Une expérience importante à partager. Des graines semées pour éveiller les consciences vers d'autres possibles... Des chemins de traverse, oui... mais pour traverser quoi me direz-vous ?

La vie, une vie dépoétisée par une certaine norme qui rejette les différences, les atypismes et dans laquelle de nombreuses personnes se perdent, se blessent, se déconnectent de leur nature profonde, de la Nature et de leurs richesses par manque d'amour de qui ils sont vraiment. La pierre angulaire de mon travail est de communiquer, de partager la possibilité d'un chemin merveilleux de retour à soi, à l'humain, à la nature, à la magie de la vie, aux émotions qui nous guident... et ce , par tous les moyens possibles, en mots et/ou plus subtilement en œuvres. Partant du principe que, l'expression de la différence rapproche ceux qui sont semblables, je formule ainsi le souhait que de jour en jour, ensemble, nous puissions changer le monde. 

 

Historienne de l'art de formation, j'ai toujours pressenti que l'art était un chemin fabuleux pour explorer le monde mais ce n'est que lorsque j'ai commencé à créer mes propres œuvres que j'ai compris que ce chemin commençait profondément à l'intérieur de soi. 

 

L'expérience de la création est troublante. Les chemins de la créativité court-circuitent à coups sûrs les chemins de la pensée. La pensée s'évertue en retour à nouer et dénouer du sens autour de l'œuvre produite dans une quête de compréhension qui vient, à son tour, titiller la créativité vers d'autres rebondissements. Tantôt jubilatoire et enivrante quand du sens vient éclairer les mystères de la création en nous révélant à nous-même ou en apportant de la compréhension au monde. Tantôt énergivore, quand le mystère demeure ou s'épaissit...

Un chemin de vie, riche d'émerveillements, de réflexions, de recherches dans tous les cas. Pour reprendre les paroles de Pierre Soulages que j'admire beaucoup « C'est ce que je fais qui m'apprend ce que je cherche » c'est aussi la manière dont je ressens sa fameuse « obscure-clarté ». 

La recherche de ce qui nous échappe, la recherche inlassable de cette source confère sa force, sa magie, sa richesse au processus créatif. J'irais même plus loin, en pensant que de ce "jeu" entre la pensée raisonnée et ce qui créativement "apparaît " naît une tension, une intensité émotionnelle qui quand elle est sublimée dans l'oeuvre lui confère toute sa singularité, son originalité,  son intérêt  indépendamment de la thématique traitée.

 

D'autre part, pour reprendre les propos inspirants de Charles Pépin  dans son livre "Quand la Beauté nous sauve", la recherche de ce qui nous échappe, nous permet de renouer avec toutes nos polyphonies intérieures. Notre complexité peut enfin avoir droit au chapitre! L'émotion artistique, ce waouh qui nous échappe est en fait une révélation de soi profonde. Et cela vaut autant pour le créateur que pour l'observateur. D'où me vient à l' l'esprit la citation d'André Malraux: « L'art est  le plus court chemin de  l'Homme à l'Homme ».

 

Ma vie d'artiste pourrait se résumer d'ailleurs par ce besoin de vouloir "être moi" obstinément par le biais de l'émotion artistique. Vouloir suivre mon propre chemin avec mes intuitions, mes émotions et mes valeurs pour uniques critères. Collées-serrées au plus près de mon cœur pour me comprendre, comprendre l'autre et appréhender (au double sens du terme 🙄)le monde. 

 

Par rapport aux matières que j'utilise, je dirais que leur multiplicité est la part la plus visible de l'atypisme de mon parcours. Chaque matière est attirante pour ses propriétés particulières qui permettent de relier au mieux le fond et la forme d'une œuvre en symbiose avec mes envies du moment. Je les aime et les travaille chacune pour ce qu'elles sont ! Pour l'anecdote, entre mon potager, mes poules, mon levain, mes céramiques, mes cuissons de terre et ma forge, mon mari m'a un jour dit, non sans humour:" avec toi, j'ai l'impression de vivre au milieu d'un village gaulois!" J'ai éclaté de rire et lui répondu:" oui… et, irréductible !"

 

© Nath Kahan

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon